Les enjeux de la formation CACES pour les entreprises et les employés

Dans de nombreux domaines d’activité, la conduite d’engins est souvent requise, notamment dans la logistique ou l’industrie. Les employés ayant suivi une formation CACES sont alors plus avantagés, en effet cette certification témoigne qu’ils ont une grande maitrise de la conduite de ces engins.

Les différents atouts de la formation CACES

La conduite des engins de chargement ou de grue nécessite des connaissances spécifiques pour maitriser toutes les techniques. Pour y parvenir, il est nécessaire de passer par une formation CACES pour garantir la sécurité du conducteur, mais aussi des autres employés qui se trouvent dans les lieux. Par ailleurs, ce type de formation a été rendu obligatoire depuis 1998 par le Code de travail, peu importe le secteur d’activité. Cela signifie que la conduite des engins de levage et de chantier est exclusivement destinée aux personnes qui possèdent un CACES.

A découvrir également : Formation sophrologie à Toulouse : les différents champs d'application possibles

Un salarié ayant suivi une formation CACES possède donc toutes les capacités qui lui permettent de conduire en toute sécurité les engins qui lui seront confiés par son employeur. Évidemment, ceux qui ne détiennent pas un CACES ne seront donc pas autorisés à conduire ces engins. Cette fameuse formation https://www.gefor.com/formation-caces-btp-logistique-manutention/ concerne plusieurs métiers qui incluent entre autres : 

  • Cariste
  • Magasinier
  • Grutier, etc.

Formation CACES, les avantages pour les entreprises et les salariés

Les entreprises œuvrant dans des secteurs comme la logistique, la construction ou la manutention font face régulièrement à des risques professionnels conséquents. Justement, la conduite d’engins divers peut entrainer des accidents mortels. Ainsi, il est primordial d’assurer la sécurité des employés, mais aussi des biens et des matériels divers. Dans ce cas, il est primordial de former les salariés par le biais d’une formation CACES.

A découvrir également : Opportunités d'apprentissage infirmier à Lille: Votre guide complet

À L’issue de la formation, les salariés acquièrent toutes les connaissances et les qualités qui leur permettent de conduire ces engins en toute sécurité. Cela dit, cette certification représente un enjeu de taille pour toutes les entreprises. Justement, elles sont soumises au respect des normes de sécurité de travail et en cas de manquement, ils risquent des sanctions très lourdes. Dans le même temps, l’obtention du certificat CACES permet aussi aux entreprises de rester compétitives. Grâce à cette certification, elles peuvent prouver à leurs clients et collaborateurs qu’elles ont à leur disposition un personnel qualifié et qui maitrisent la conduite des engins de chantier et de levage.

Pour les salariés, suivre une formation CACES est le meilleur moyen d’acquérir des compétences supplémentaires et de se perfectionner dans la manœuvre des différents engins. Il faut savoir que la certification CACES bénéficie d’une reconnaissance dans des secteurs d’activités variés. Celle-ci représente donc un atout incontournable pour les salariés qui souhaitent bénéficier d’une évolution professionnelle intéressante.

Les secteurs d’activité concernés

L’acquisition de la certification CACES offre l’accès à de nombreuses possibilités professionnelles. Selon le type de formation CACES choisi, les adhérents ont le choix parmi de nombreuses possibilités de postes. Grâce au CACES, il est donc possible d’exercer en tant que cariste dont le rôle est de recevoir et de stocker les produits et les marchandises diverses. Celui-ci doit aussi s’assurer que l’expédition des marchandises s’effectue à temps.

Après avoir suivi une formation CACES, il est aussi possible d’exercer en tant que conducteur de nacelle.  Il s’agit de conduire une plateforme élévatrice mobile de personne ou PEMP, celui-ci devrait généralement être déplacé d’un site à un autre. Cette opération consiste à soulever des marchandises ou à monter du personnel à une certaine hauteur.

Évidemment, il faut avoir suivi une formation CACES pour devenir conducteur d’engins de chantier. Celui-ci est spécialisé dans tous les travaux relatifs aux bâtiments, ainsi, il sera amené à conduire des engins variés, notamment les pelleteuses, les chariots élévateurs, les compacteurs, etc. 

En outre, les personnes qui souhaitent exercer en tant que grutier doivent aussi posséder la certification CACES. Ce sont des salariés dont le rôle principal est de déplacer des charges lourdes dans les chantiers. Ici, le respect des règles de sécurité est essentiel afin de garantir la protection de tout le personnel présent dans les lieux.

Certification CACES : ce que dit la loi

Contrairement à l’autorisation de conduite, le CACES n’est pas obligatoire selon le Code du travail. Il s’agit d’une certification qui témoigne de la compétence de son titulaire pour la conduite des engins divers. D’après l’article R4323-56 du Code du travail, il existe des matériels à risque qui requièrent une autorisation de manœuvre provenant de l’employeur. Cette obligation concerne la conduite des équipements de levage et d’équipements mobiles automoteurs.

Selon la loi en vigueur, les employeurs sont les principaux responsables de la sécurité et de la santé de leurs salariés. Par conséquent, ils sont tenus de délivrer une certification de conduite suite à une formation CACES. L’acquisition de la certification CACES permettra alors de se conformer aux consignes de sécurité, mais aussi aux réglementations CACES.

Cela dit, tous les employés qui conduisent des engins spécifiques sans posséder de CACES peuvent être poursuivis, notamment pour le non-respect des règles de sécurité dans les lieux de travail.  Quant aux entreprises qui ne se conforment pas aux règlementations relatives au CACES, ils risquent également des pénalités financières.